1914 - 18

" Histoire vraie "

SUR LE FRONT DE L’YSER

Les sacrifices héroïques des médecins belges Felix Bastin & François Tits
( D'un témoin )

Belgisch Front, 6 November 1917.

SUR LE FRONT DE L’YSER

 

L’artillerie demeure très active sur le front Belge. Ses tirs de démolition deviennent continus. Soutenus et incessants. Les Allemands répondent violemment. Les pertes sont donc également plus élevées qu’à l’habitude. Chaque jour, dans les villages libres de Flandre, se répète le même tableau tragique des cortèges funèbres de soldats Français et Belges, que l’on conduit vers leur dernière demeure. Recouverts de la tricolore, les cercueils sont portés par leurs camarades de douleur et de combat. Officiers et frères d’armes accompagne leurs restes, pendant que les clairons égrènent la lente marche réglementaire. Parfois, derrière ces hommes en kaki on en bleu-ciel, qui malgré leur attitude imperturbable dégagent une certaine tristesse, on trouve un groupe de femmes en noir et de vieillards, qui pleurent : la famille du héros mort pour la patrie.

 

Et donc chaque jour, dans nos villages en deuil, des soldats Belges et Français sont accompagnés vers leur repos.

 

Ils reposent dans cette terre flamande qu’ils ont si vaillamment défendu, unis dans la mort, comme ils l’étaient dans le glorieux mais mortel combat.

 

Dans ce combat de tous les instants, qui exige des hommes un grand sang-froid et un courage stoïque, un combat souvent sans splendeur et durant lequel la volonté et la force d’esprit suffisent pour endurer ce picotement avant l’attaque et durant l’assaut, les exemples de don de soi héroïque, sont légion. En voici un qui marqua la journée d’hier. Dans les environs de Caeskerke, en face de Dixmude, les obus viennent de détruire un de nos abris. Un bloc de béton s’est effondré sur un soldat et écrasé ses deux jambes sous son énorme poids, il souffre le martyre. Il est impossible de le dégager, et il ne reste d’autre solution, pour le sauver, que de procéder à l’amputation immédiate des jambes sur-place. Le médecin a été averti par téléphone, le Dr. Titz arrive rapidement, suivi d’un infirmier. Le médecin du régiment, le Dr Bastin le suit accompagné de son ordonnance. Obéissant à leur devoir urgent de médecin, suivant leur seule conscience, ils se dépêchent sous ce bombardement incessant dans les tranchées, qui semblent vaciller sous cette pluie de fer et de feu.

Soudain le Dr. Bastin est atteint par des éclats d’obus au cou et à l’épaule. Il tombe mort. Le Dr. Titz se penche sur lui, constate le décès et donne l’impression d’être perdu, puis il se remet en route rapidement vers cet homme mutilé dont il tient la vie entre ses mains.

Le blessé attend sous l’abri effondré autour duquel les obus continuent de tomber, son visage est déformé par la douleur, mais son attitude courageuse est admirable. Le Dr. Titz s’approche et ampute les deux jambes, qui ne sont plus qu’une masse de chairs et de sang. Lorsque l’opération est terminée, le blessé est emporté par les tranchées et boyaux de communication qui continuent d’être bombardés. Pendant que la mort fait sa moisson autour de lui, le Dr. Titz, qui a sauvé ce blessé au péril de sa propre vie, porte lui-même le blessé jusqu’à l’hôpital. Cette grande action de don-de-soi, n’est-elle pas d’une antique beauté ?

 

 

De Legerbode, le 8 Novembre 1917

 

Il s’agit en réalité du Dr. FrançoisTits (pas Titz)

 

 

A l'entrée du Boyau de la Mort à Dixmude 




Quant au Dr. Bastin, il s’agit de Felix Bastin, sa plaquette commémorative se trouve à Dixmude. Il est inhumé à te Oeren

 

Le soldat dont il est question, et que le témoin oculaire mentionne, est mon Grand-Oncle. Il est décédé peu à près de ses blessures.

 

Il y a divers récits quant à savoir qui est décédé le premier. Le Dr. Bastin et August Develter furent inhumés côte à côte à Ouren.

 

C’était le désir du Dr. Bastin de reposer parmi ses copains.

 

https://database.namenlijst.be/publicsearch/#/person/_id=603EB84B-297B-11D2-B12B-BE2CDE1F7030

http://www.1914-1918.be/docteur_tue.php

http://www.oorlogserfgoedalveringem.be/nl/bastin

http://users.telenet.be/luc.klaps/Oeren%202012/brochure_11%20nov-2012.pdf

Links voor wie op FaceBook kan

https://www.facebook.com/groups/1405068956412096/?fref=ts

https://www.facebook.com/groups/60175699616/

Algemene info

http://www.dodendraad.org/index.php/teksten3/algemene-geschiedenis

http://www.forumeerstewereldoorlog.nl/

http://www.flandersfields.be/nl

http://www.europeana1914-1918.eu/nl

http://www.oorlogsdagboek.org/

Foto reportages

https://plus.google.com/photos/108833242125403228960/albums/5915699441556324273

https://plus.google.com/photos/108833242125403228960/albums/5846672552257378769

https://plus.google.com/photos/108833242125403228960/albums/5923072199849456145

Website links

http://www.be14-18.be/

http://latb1418.free.fr/ 
http://latb1418.free.fr/atb1418actu0913nieuport.html
http://latb1418.free.fr/atb1418actu1013dixmuderonarch.html
http://latb1418.free.fr/atb1418actu1013stuivenkerske.html
http://latb1418.free.fr/atb1418actu1113dixmude.html
http://latb1418.free.fr/atb1418actu0213vladslocommemo.html
http://latb1418.free.fr/atb1418actu1013ramskapelle.html
http://latb1418.free.fr/atb1418actu1113dranouter.html
http://latb1418.free.fr/crbst_421.html
http://latb1418.free.fr/atb1418actu0713coxydezouaves.html
http://www.oorlogserfgoedalveringem.be/http://www.iwm.org.uk/history/20-remarkable-photos-from-gallipoli
http://www.wo1.be/nl/nieuws/48295/anzac-day-zonnebeke

http://www.france-histoire-esperance.com/10-novembre-1914-fin-de-la-bataille-de-dixmude/
http://www.nationalgeographic.nl/magazine/blog/robbertvermue/de-grote-oorlog